Ré-apprendre à faire l’amour

 

Couple faisant l'amourComprendre le désir de sa partenaire

En général, je pense que le principal problème lorsque l’on est éjaculateur précoce, est que l’on ne sait pas écouter sa partenaire … On n’arrive pas à comprendre ce qu’elle aime, ce qu’elle n’aime pas, ce qu’elle souhaite, ce qu’elle aimerait que vous lui fassiez à un instant précis, le moment où il faut accélérer son mouvement ou au contraire le ralentir, et c’est justement ce manque de sensation, d’écoute, qui vous rend aveugle et vous empêche de faire jouir votre partenaire.

Car il ne faut pas se tromper : c’est justement le fait de ne pas sentir ce que votre partenaire souhaite qui provoque cette panique et qui, par effet boule de neige, prend le dessus sur votre mental, et vous empêche encore plus de ressentir votre partenaire : c’est un cercle vicieux.

Pour casser ce cercle vicieux, il est PRIMORDIAL d’apprendre à écouter votre partenaire, quitte à aller très lentement, et faire durer les préliminaires le plus longtemps possible : vous devez sentir ce que souhaite votre partenaire. Et c’est là que je vais vous donner un petit truc très intéressant et important : ne subissez pas l’acte sexuel, c’est a dire que lorsque vous ressentirez que votre femme veut que vous la pénétriez, ne le faites pas : au contraire, faites la attendre !.. C’est à vous de diriger l’acte. Faites là attendre et excitez la encore plus, faites la monter doucement (mais sûrement) “en température” Ne pensez plus à vous et votre problème : pensez à elle et à son désir, suivez ses gestes, car finalement c’est elle qui va vous guider petit à petit vers le plaisir, vers son plaisir, et donc aussi vers votre plaisir.

Car le fait de laisser monter le désir et l’excitation chez votre partenaire, lui permettra d‘atteindre un orgasme plus rapidement, et ce qui vous permettra donc par la suite d’avoir aussi votre orgasme (et d’éjaculer) : car bien entendu, nous sommes tous d’accord qu’une fois que notre partenaire aura eu un orgasme (ou au moins qu’elle aura reçu du plaisir à faire l’amour avec vous), nous n’avons plus de « scrupules » (ou remords, appelez cela comme vous voulez) à avoir son propre orgasme. Et bizarrement c’est même justement quand on sait que maintenant “on peut y aller”, que l’on va pouvoir oser des choses que l’on n’aurait peut être pas oser faire auparavant. Ce qui est sûr, c’est que c’est à vous de maintenir et de diriger le rapport sexuel, pas à la femme. C’est d’ailleurs ce qu’attend secrètement une femme : qu’on sache la diriger ou la canaliser serait peut être un terme plus adéquat.

Vous aurez ainsi fini un acte sexuel avec deux partenaires satisfaits, laissant ainsi la place à plus de progression et de complicité au sein du couple, ce qui est évidemment nécessaire à sa bonne harmonie.

<< Détails sur la méthode condensée

>> Trucs et astuces

 

Accueil